Skip to Content

Quand l’apprentissage par problèmes rend les étudiants actifs…

Rendre les étudiants actifs durant leurs apprentissages, beaucoup en rêvent, eux l’ont fait ! Géraldine Sauvage, enseignante à l’HELMo à Liège (droit), et Jean-Yves Matroule, enseignant à l’Université de Namur (biologie et médecine vétérinaire), ont testé l’apprentissage par problèmes (APP). Convaincus par cette pratique, ils l’utilisent encore aujourd’hui. Ces deux témoins nous parleront de leurs pratiques et nous inviteront à envisager l’APP dans toutes ses dimensions. Quels sont les rôles de l’enseignant ? Quelles conditions d’apprentissage l’enseignant doit-il être prêt à mettre en place pour organiser et gérer l’APP ? Quelle méthode d’évaluation adopter pour rester en adéquation avec un dispositif d’APP ? Et surtout, comment instaurer l’APP au sein de son propre contexte d'enseignement ? Quelles sont les contraintes à envisager ? Quelles sont les limites de l’APP 

Rendez-vous au prochain « 10>20>TRENTE » de la section belge de l’AIPU, le 28 avril 2020 de 17h45 à 20h pour ce webinaire organisé en collaboration avec le LabSET (Université de Liège).

Lien vers le teaser : vidéo d’annonce de la soirée

Lien pour s’inscrire à la soirée (inscription obligatoire car nombre de participants limité à 25 pour des raisons techniques) : formulaire d'inscription